LA MARCHE, L’ISLAMOPHOBIE ET LES «BEURGEOIS»

Le trentenaire de la «Marche pour l’égalité et contre le racisme», dite la Marche des beurs qui s’est déroulée entre le 15 octobre et 3 décembre 1983, est commémoré en France dans une certaine gêne. La marche a ses «vétérans» médiatiques mais son impact politique et social se révèle bien maigre. Il suffit de regarder la représentation nationale française pour mesurer que le changement est loin d’avoir fait son chemin. Les socialistes français avec SOS-Racisme ont bien raflé la mise de la «marche» mais les circuits politiques sont bien fermés même si on s’offre ses «représentants de la diversité». Quelques noms ont été mis en avant pour en «rajouter» dans la stigmatisation des «siens» au nom de la laïcité et l’anti-communautarisme. Mais sur le fond, la gauche socialiste a intégré, aussi bien que la droite, une vision islamophobe qui permet de faire «passer» une vision raciste. Par M. Saadoune, Le Quotidien d’Oran

Publicités
Lien | Cet article a été publié dans Articles d'analyse, Dernière minute, Internet, Presse et médias. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s